Les faits marquants de 2012

9 juin 2012

Réunion publique de l'APCVN

C'est l'occasion pour des riverains de quartiers encore peu informés des risques et enjeux de notre commune de venir nous rencontrer et avoir la confirmation que notre commune est en danger.

Nous en profitons pour rappeler les faits, détailler nos actions passées et futures, évoquer le compte-rendu de notre rencontre du 29 mai avec notre Député Jacques-Alain BENISTI, et recueillir de nouvelles adhésions.

 

Cette réunion marque aussi un fait important : ce sont maintenant des élus de la majorité communale comme de l'opposition qui assistent à nos réunions, prouvant d'une part le caractère apolitique de notre association, mais également que l'avenir de Noiseau et l'héritage que nous laisserons à nos enfants est bien l'affaire de tous, au-delà de tout clivage de quelque nature que ce soit.

29 mai 2012

Réunion avec notre Député : Jacques-Alain BENISTI

Seule personnalité élue de notre département à avoir répondu à notre appel à l'aide, c'est le 29 mai 2012 que nous recevons le Député de notre circonscription, M. Jacques-Alain BENISTI dans les locaux de l'APCVN (lire le compte-rendu).

 

C'est l'occasion pour nous de sensibiliser des instances élevées de la vie politique de notre Département et de notre Région face à une politique irréfléchie de notre Commune. Ce rendez-vous fut également l'occasion pour nous d'obtenir la confirmation par un élu de la République que nous sommes dans le vrai et que notre combat est totalement légitime.

 

Nous continuons à faire pression sur toutes les autres instances politiques de notre Département et de notre Région pour rencontrer des élus de tous bords politiques, et continuer à alerter un maximum de monde.

12 mai 2012

Réunion publique de l'APCVN

Nouvelle réunion publique de l'APCVN.

C'est l'occasion de revenir sur les dernières actions de notre Association : finalisation de la constitution de l'Association, présentation de notre site Internet, compte-rendu post-distribution de notre courrier dans les boîtes aux lettres, retour sur le Conseil Municipal du 30 mars dernier, premières adhésions à l'Association.

Notre Association a, depuis le 10 mai, une existence officielle, puisque nous avons désormais notre numéro d'enregistrement auprès de la sous-Préfecture de Nogent.

Notre combat pour la préservation du cadre de vie à Noiseau ne fait que commencer, et face au refus de Mme le Maire d'officialiser le retrait de ses projets irréfléchis de destruction d'une partie de notre centre-ville pour reconstruire des collectifs, il est essentiel de tous nous mobiliser.

16 avril 2012

Compte-rendu du Conseil Municipal

Le compte-rendu du Conseil Municipal est rendu public, mais à la stupéfaction générale, PAS UNE LIGNE sur le retrait du projet de signature de la Convention avec l'EPFIF !

Mais finalement, est-ce de la stupeur ou simplement la confirmation de ce que notre Association s'époumone à révéler aux habitants de Noiseau : la Municipalité en place tente par tous les moyens de faire passer des projets de développement massif de l'habitat à Noiseau avec une concentration importante de logements sociaux : le temps est maintenant compté, il est urgent d'agir !

Au cours de ce Conseil, l'APCVN pose des questions et échange avec Mme le Maire durant 30 mn, de 22h00 à 22h30. Regardez comment cet échange est traduit sur le compte-rendu qui en a été fait (en toute fin de document), cliquez ici.

Ca c'est de la DEMOCRATIE !!!

30 mars 2012

Conseil Municipal

Le budget de la commune est mis au vote et Madame le Maire autorise l'intervention du public au sujet de l'évolution de l'habitat à Noiseau.

Madame le Maire ne répond à aucune des questions posées mais garantit qu'elle retire la Convention et le consignera dans le compte-rendu du Conseil Municipal pour que ce soit clair pour tout le monde.

La cinquantaine de noiséens regroupés dans le public semblent partagés entre être rassurés et ne pas être dupes, mais attendent avec impatience ce fameux compte-rendu de Conseil pour en avoir le coeur net.

17 mars 2012

Réunion publique de l'APCVN

La consternation a gagné l'ensemble de la ville suite à l'annonce de la vague d'expropriations promise par Madame le Maire, une deuxième réunion publique se tient pour débriefer de la rencontre du 12 mars avec Madame le Maire et organiser la suite. Une soixantaine de personnes sont présentes.

Les langues se délient, d'autres projets semblent prévus, tous dans le plus grand secret apparemment.

Il est décidé de constituer une Association pour préserver le cadre de vie de toute la commune. Tous les noiséens sont concernés, cette Association devra rayonner sur l'ensemble de la ville.

12 mars 2012

Rencontre à l'invitation de Madame le Maire

C'est à l'invitation de Madame le Maire à venir la rejoindre dans la salle du Conseil qu'une quarantaine de noiséens venus dialoguer ont pu échanger sur la politique de développement de l'habitat à Noiseau telle que l'envisageait la Municipalité.

Oui, une Convention a bien failli être signée par Madame le Maire avec l'EPFIF, confiant à cette dernière la responsabilité de la gestion des préemptions et expropriations annoncées.

Oui, plusieurs centaines de logements dont 50% sociaux sont prévus en plein centre-ville de Noiseau en remplacement des pavillons, appartements et commerces existants.

Oui, il faut "construire la ville sur la ville" selon les propres termes de Monsieur Kaba (Maire-Adjoint chargé des Affaires scolaires et culturelles) lors de cette réunion, justifiant ainsi le remplacement des habitations existantes.

A l'issue de cette réunion pourtant Madame le Maire annonce qu'elle annule ce projet et retire cette Convention. "Cette Convention est caduque, je le communiquerai officiellement par écrit", nous dira-t-elle.

10 mars 2012

Organistaion de la première Réunion Publique de ce qui deviendra l'APCVN

Après que la nouvelle ait été révélée à l'ensemble des riverains concernés par la vague d'expropriations promise par Madame le Maire, une première réunion publique s'organise pour montrer les pièces du dossier et organiser la défense de la zone.

De jeunes couples à qui la Mairie a vendu le terrain quelques années auparavent pour qu'ils puissent y construire leur avenir sont consternés, des personnes âgées parfois nées sur le site et qui y vivent encore sont effondrées, l'ampleur des dégats est à la hauteur de la surprise du projet. La trentaine de personnes présentes se serre les coudes et s'organise.

Il est décidé de se rendre à l'Hôtel de Ville dès le lundi 12 mars pour tenter de croiser des élus et comprendre ce qui se passe.

13 février 2012

Conseil Municipal

Compte-rendu du Conseil Municipal du 13 février 2012
Les masques tombent, nous y voyons désormais plus clair, Madame le Maire tente le passage en force de la signature d'une Convention avec l'EPFIF !
CR CM du 2012-02-13.doc
Document Microsoft Word [95.5 KB]

...Tentative de passage en force échouée en raison de la surprise suscitée par le projet : environ les trois quarts des élus du Conseil Municipal (y compris dans les rangs de la majorité communale) découvrent ce que Madame le Maire et quelques uns de ses colistiers ont prévu pour notre commune : des préemptions, des négociations "amiables", voire des expropriations pour les plus récalcitrants des riverains qui ne voudraient pas abandonner leur habitation... le tout sous couvert de construction de logements sociaux. Quelle méthode étrange !

Le Conseil à l'unanimité a décidé d'arrêter la mise en place de cette Convention dira Madame le Maire dans un courrier distribué dans les boîtes aux lettres le 28 mars !

Le Maire désavoué par 100% des élus, une première en france peut-être ?

On comprend mieux pourquoi certains noiséens n'ont pas été conviés à la réunion qui s'est tenue 4 jours plus tôt (voir ci-dessous) avec Christian Favier (Président du Conseil Général du Val de Marne) !

9 février 2012

Rencontre de (certains !) noiséens avec Christian Favier (Pdt du CG du VdM)

N° spécial du Magazine du Conseil Général du Val de Marne
C'est après la tenue de la réunion publique que la majorité des noiséens apprend que Christian Favier (Pdt du Conseil Général du VdM) est venu à la rencontre des habitants de Noiseau...
Magazine CG du VdM - Février 2012.pdf
Document Adobe Acrobat [1.8 MB]

...Dommage ! On apprendra donc seulement par la suite qu'il y était notamment question de circulation, d'éducation, de culture, de sport... mais aussi d'évolution de l'habitat, de logements sociaux.

Sont-ce des sujets exclusivement réservés à une élite noiséenne ? Ce qui est sûr c'est que seuls certains habitants de Noiseau ont eu connaissance de cette rencontre et ont pu y assister. Sur quels critères ont-ils été sélectionnés ? Mystère...
Les habitants de la Ville n'ont donc pas droit de discuter du sort de leur commune avec les représentants qu'ils ont pourtant élus ? Curieuse illustration de la démocratie républicaine !