L'Association

Pourquoi avoir créé l'APCVN ?

La décision de création de notre Association a été prise fin février 2012 peu de temps après que Madame le Maire de Noiseau, Madame Nicole ZOE, alors en place, ait tenté de faire passer lors du Conseil Municipal du 13 février de la même année, l'acceptation de signature d'une Convention d'Intervention Foncière avec l'Etablissement Public Foncier d'Ile-de-France (EPFIF).

 

Cette Convention visait à donner délégation et tout pouvoir à cet Etablissement pour notamment mettre sous état de "veille" un périmètre de 2,5 hectares de la ville, situés en plein centre-ville, comprenant plus de 25 pavillons, autant d'appartements et plus d'une douzaine d'entreprises.

Mais sous cette curieuse appellation de "veille" se cachait une réalité beaucoup plus sombre puisque la Convention indiquait clairement un programme en trois étapes successives :
     1. Préemption des logements concernés ;
     2. Négociation à l'amiable avec les propriétaires pour racheter leurs biens ;
     3. Expropriations pour ceux avec lesquels la négociation amiable n'aurait pas abouti.

 

L'objectif de toute cette procédure parfaitement orchestrée étant "la construction de la ville sur la ville" (pour reprendre les propres termes de Madame le Maire dans son courrier adressé aux habitants le 28 mars 2012), c'est à dire un programme de plusieurs centaines de logements collectifs incluant plus de 50% de logements sociaux (tout ceci est bien évidemment écrit noir sur blanc dans cette Convention).

 

Lors du Conseil Municipal du 13 février 2012, Madame le Maire a bien tenté de faire passer au vote la signature de cette Convention, qui allait mettre notre commune dans une situation de dépendance évidente vis a vis de l'EPFIF mais également de nombreux promoteurs très intéressés par l'opportunité financière, mais devant les interrogations de certains membres du Conseil Municipal aussi bien dans l'opposition que dans la majorité municipale, et leur manque d'information (quelques observateurs rapportent que plus des trois quarts des élus ont découvert ce projet ce fameux soir du 13 février), les débats ont été suspendus et Madame le Maire proposa la tenue d'une réunion d'information... qui n'a, bien évidemment, jamais eu lieu !

 

C'est donc sur ces bases que nous, habitants de Noiseau, avons décidé de réagir et de créer cette Association afin dans un premier temps de faire stopper ce projet de signature de Convention, et plus généralement de nous intéresser de plus près désormais à la préservation du cadre de vie de notre commune où il fait si bon vivre aujourd'hui, mais qui pourrait être menacé par une gestion plus qu'hasardeuse de son développement.



LE CADRE DE VIE DE NOISEAU EST L'AFFAIRE DE TOUS, REJOIGNEZ-NOUS !